~ Bienvenue dans les Vestiges du 58 !! ~


Vestiges du 58

Vestiges du 58

Archives des Vestiges d'époque de la Nièvre ! Sur: le CNRS de Garchy, des Histoires, des Lieux, et Autres.....Vous êtes intéressés par ces lieux délaissés, vous recherchez des informations ou vous en possédez alors prenez contact !

Publié le par Vestiges 58
Publié dans : #histoires, #autres lieux oubliés
Article du Journal Du Centre du 13 mars 2013
 

Un sanctuaire gallo-romain sous les parcelles dédiées à l'extension du Technopôle

 
À Magny-Cours, lors d'un diagnostic archéologique réalisé par l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) en janvier 2012, le sol des parcelles destinées à l’extension du Technopôle a livré des vestiges gallo-romains de grand intérêt : les traces de plusieurs bâtiments formant un important sanctuaire.

Des fouilles préventives s'imposaient donc. Elles sont en cours, sous la responsabilité scientifique de Gabriel Roque (service d’archéologie du conseil général de l’Allier). Trois campagnes sont prévues, étalées jusqu'au printemps 2014.

L'un des objectifs des archéologues ? Tenter de mieux comprendre l’antique organisation des lieux.
Dèjà, et cette appréciation est confirmée par le service régional d’archéologie de Bourgogne (SRA), les fouilleurs estiment être en présence d'un "site majeur". Certes, les vestiges sont très arasés, mais les archéologues ont identifié six bâtiments, dont un en forme de fer à cheval, et un autre avec bassin. Trois petit temples (fanum) ont également été repérés. 

 

Au regard d'un petit espace cerné de murets, les fouilleurs n’écartent pas la possibilité de se trouver en présence d’un petit établissement thermal. Hypothèse qui renforcerait l’idée un sanctuaire très axé sur les bienfaits de l’eau.

Le diagnostic de l'INRAP avait également permis de mettre au jour des ex-voto en bois. Objets qui pourraient étayer l'hypothèse d'un sanctuaire guérisseur, avec un culte organisé autour d'une eau aux propriétés curatives.

Les vestiges exhumés sont très arasés, mais les archéologues ont déjà identifié plusieurs bâtiments dont trois temples. - Photo Fred LONJON

Les vestiges exhumés sont très arasés, mais les archéologues ont déjà identifié plusieurs bâtiments dont trois temples. - Photo Fred LONJON

Mais malheureusement, on vit dans un monde où les personnes ne respectent plus rien!

 

Voici un autre article du Journal Du Centre du 28 mars 2013

 

Pillage aux détecteurs de métaux au chantier de fouilles archéologiques de Magny-Cours

 

Le service régional d’archéologie (SRA) de Bourgogne a indiqué hier qu’un dépôt de plainte était en cours à la suite d’actes de pillages commis sur le chantier d’archéologie préventive de Magny-Cours.

Une trentaine de trous, au total (dont certains mesures plus de 2 mètres de diamètre), ont été pratiqués, puis soigneusement rebouchés, par des fouilleurs clandestins, sur le chantier d’archéologie préventive en cours, aux abords du Technopôle. Selon le responsable scientifique des opérations, Gabriel Rocque (service d’archéologie préventive du conseil général de l’Allier), les faits ont été commis au cours du week-end.

Les pilleurs, qui ont jeté leur dévolu sur des endroits non encore fouillés, ont détruit des zones potentiellement importantes pour l’architecture ou la stratigraphie (comme l’un des côtés du système de chauffage de thermes antiques). Les observations effectuées par les archéologues après ce pillage amènent à cette conclusion : les trous étant « ciblés », ils sont l’oeuvre « de gens travaillant avec des détecteurs de métaux ».

 

 

photo:DGoberot - GOBEROT Daniel
photo:DGoberot - GOBEROT Daniel

photo:DGoberot - GOBEROT Daniel

Source: http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/2013/03/28/pillage-aux-detecteurs-de-metaux-au-chantier-de-fouilles-archeologiques-de-magny-cours-1493648.html

Commenter cet article

Sirius 05/04/2013 09:29

Dans le tome consacré à la Nièvre de la Carte Archéologique de la Gaule (pages 182-183), plusieurs sites sont répertoriés à Magny-Cours. Le plus important semble avoir été à l'emplacement de l'église de Cours-sous-Magny, démolie à la Révolution, et qui était construite sur un tertre antique. Je ne trouve cependant pas trace des articles mentionnés sur le site du JDC. Alors, encore un poisson?

Sirius 07/04/2013 08:52

Merci! cette fois, j'ai eu accès à l'article.

Vestiges 58 05/04/2013 12:49

Non pas de poisson d'avril! source: JDC http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/morvan/2013/03/13/un-sanctuaire-gallo-romain-sous-les-parcelles-dediees-a-l-extension-du-technopole-1475159.html

KRIKRI 03/04/2013 19:28

Avez-vous une explication sur ces fameux trous non rebouchés car il semble y en avoir ou alors le journaliste raconte n'importe quoi, Ou serait passé la terre, ils l'auraient emportés . C'est pas clair tout ca ?

Bellamy 02/04/2013 09:54

Il n'y a plus rien de sacré .....demande des collectionneurs souvent très riches et qui paient très cher le moindre objet " historique" ....car je ne crois pas a une simple rechere de métal pour la revente au poids . Ces "voleurs" devraient être recherchés car ils continuerons a détruire .

Thaddée 01/04/2013 21:43

Quand on y pense, on marche sur les fondations des anciennes cités, c'est vertigineux. Bonne fin de soirée Vestiges du 58.

Vestiges 58 01/04/2013 22:06

Oui, en effet!! un vestige conservé! Mais les générations futurs ne respectent plus le trésor de l'histoire! Bonne soirée!